Nos Labels

A+LSO (Artists + Labels Solutions), accompagne depuis 4 ans des artistes et labels indépendants en leur offrant un large choix de services, de la simple distribution à la licence ou au contrat d’artiste.
Nous représentons à ce jour en licence les catalogues de : Entreprise (Fishbach, Moodoid, Grand Blanc…), No Format (Ala.Ni, Oumou Sangare, Ballaké Sissoko, Vincent Ségal…), FVTVR Records (Pegase, DAN…), Etienne De Crecy; et en distribution : Domino (Franz Ferdinand, Arctic Monkeys, The Kills…), PanEuropean (Flavien Berger, Poni Hoax, Maud Geffray…), Cracki Records (Agar Agar, Menage A Trois…), Cooking Vinyl, Mexican Summer/Kemado, Metal Blade, RedBull mais aussi Superpoze, Pone, Run The Jewel, Passengers…

 
Arista

Arista France est le dernier label né au sein de Sony Music France. Dédié au développement d’artistes de tout genre, sa petite taille lui permet de travailler dans les règles d’une cellule plus indépendante et plus souple tout en bénéficiant de la force commerciale de la major.
Le label, qui soufflera sa 4è bougie en septembre prochain, affiche aujourd’hui un catalogue diversifié tant sur le marché local (MZ, ALB, Griefjoy, Peter Peter, Barbagallo, Zayra…) qu’international (Izzy Bizu, Laura Mvula, Joey Bada$$…).

 

Columbia a été fondé en 1888 et est ainsi la plus ancienne maison de disques au monde. Aujourd’hui, le catalogue Columbia International US & UK est extrêmement vaste: il comprend des icônes historiques telles que Bob Dylan, Bruce Springsteen, Leonard Cohen, David Gilmour ou encore AC/DC, mais aussi toute un catalogue de talents plus récents comme Depeche Mode, Beyonce, Pharrell Williams, Solange, MGMT, Foster the People, Chainsmokers, Rag’N’Bone Man, George Ezra… Depuis la fusion entre Sony et BMG, les artistes Columbia sont parmi les plus importants en France: Patrick Bruel, Laurent Voulzy, Yannick Noah, Hubert-Félix Thiéfaine, Jacques Dutronc, Véronique Sanson, Isabelle Boulay, Idir ou encore Jean-Jacques Goldman. Depuis quelques années, Columbia a su développer également des talents plus jeunes tels Tryo, Julien Doré, Brigitte, Jain, Miossec, Dionysos, Boulevards des airs, Cali, Broken Back…

 

Très ancré dans la musique urbaine (La Fouine, Sexion d’Assaut, Maître Gims, Black M, Maska, Lefa, Mike Lucazz, Tom Ace, Cheu B, Future, A$ap Rocky, Kid Ink, Chris Brown, Bryson Tiller, Travis Scott, G-Eazy…), Jive Epic reste avant tout un label généraliste, occupant une place importante dans la chanson française (Les Innocents, Benabar, Pascal Obispo, Aldebert, Christophe Willem, Camelia Jordana, Jacques Higelin, Gael Faure…), défendant le rock sous toutes ses formes (Owlle, Papooz, Alice On The Roof, Foo Fighters, HMLTD, Ozzy Osbourne, Bullet For My Valentine…), tout en étant présent sur le front de la pop internationale (Sia, Loïc Nottet, Sade, Shakira, Britney Spears, Pink, Miley Cyrus, Zara Larrson, Calvin Harris…).
Bref, Jive Epic ne s’interdit rien et ne se fixe aucune barrière.
Depuis fin 2015, Jive Epic s’implique également dans les musiques extrêmes en accueillant le label Century Media (Dark Funeral, Moonsorrow, Lacuna Coil, Arch Enemy, Body Count…). Dernièrement, Dagoba ou encore A.c.o.D., ont rejoint Jive Epic.
En 2017, Jive Epic est fier d’élargir sa palette, notamment en electro, en accueillant le légendaire label Ministry Of Sound.

 

« Legacy…not just re-issued…re-imagined »
Legacy signifie « héritage » mais aussi « transmission ». Les plus grands artistes qui ont enregistré pour les labels Columbia, RCA, Epic, Arista, Jive, Ariola, Vogue et tant d’autres, ont créé au fil des décennies un réservoir incommensurable d’œuvres majeures qui méritent qu’un label spécialisé les mette en avant et les transmette à de nouveaux auditeurs par le biais de ré-éditions qualitatives qui contiennent toutes des contenus exclusifs (soit musicaux -inédits, prises alternatives, démos etc- soit vidéo -making of, concerts inédits, interviews etc).
La liste des artistes Legacy est trop longue pour être détaillée alors ne citons que les plus grands : Elvis Presley, Michael Jackson, Bob Dylan, Leonard Cohen, The Clash, Janis Joplin, Bruce Springsteen, Patti Smith, Jimi Hendrix, Simon and Garfunkel, Johnny Cash, Miles Davis, Duke Ellington, David Bowie, The Stone Roses, etc.

 

Créé en 2011 au sein de Sony Music France, SMART est un label plus éclectique que jamais avec des artistes locaux tels que : Indochine / Francis Cabrel / Patrick Fiori / Roch Voisine/ Aurélie Cabrel / Tony Carreira / Hélène Ségara / Les New Poppys / Chico & The Gypsies …
En sus de son patrimoine local, SMART c’est un riche répertoire international : Cris Cab / Enrique Iglesias / James Arthur / Ricky Martin / OMI / Little Mix / Olly Murs / Big Time Rush / Nicky Jam / Tokio Hotel …
SMART s’est illustré avec ses collaborations avec les plus grands DJ / producteurs internationaux : Martin Garrix / Kygo / Alan Walker / Mike Perry / Hardwell / Afrojack…SMART est également le partenaire privilégié du label US ULTRA. Dans cette lignée le label développe désormais son propre répertoire local électro avec des projets tels que : Point Point, Trinix, Klymvx, Lucas…Enfin SMART collabore avec Indochine Records et développe des concepts musicaux (Corsu).

 

L’activité de Sony Music Masterworks est orientée autour de deux pôles, la musique classique avec le prestigieux label Sony Classical mais également RCA Red Seal et Masterworks et le jazz, dans le sens le plus large que le genre recouvre avec les labels OKEH (international et local) et le travail des catalogues Columbia Jazz, Epic Jazz, RCA Victor à travers Legacy mais également Vogue.
Parmi les artistes qui forment le répertoire jazz on peut notamment citer Stacey Kent, Avishai Cohen, Camille Bertault, Baptiste Trotignon et Hugh Coltman.
L’activité de Sony Music Masterworks peut éventuellement avoir des ouvertures sur des genres tels la musique de film, la musique du monde, les musiques pop et urbaines, quelquefois en cross-over avec le classique. Le label compte en son sein une quarantaine d’artistes classiques actifs, édités sous les labels Sony Classical, RCA Red Seal, DHM ou Vogue. Parmi eux citons , Jonas Kaufmann, Vittorio Grigolo, Nikolaus Harnoncourt, Placido Domingo, Yo-Yo Ma, Murray Perahia, Arcadi Volodos, l’Orchestre Philharmonique de Vienne dans le Concert du Nouvel An, Nigel Kennedy… ou les français , Roberto Alagna,Natalie Dessay,Adam Laloum, Lucas Debargue Xavier de Maistre, Christian-Pierre La Marca, Thibault Cauvin, Jean-Marc Luisada, Arsys… Les labels RCA Victor, Vogue, Flying Buddha et Portrait se partagent les initiatives non classiques. Citons Lambert Wilson, Niuver, Ménilmontant, Saint Charles, Hiatus Kaiyote, 2 Cellos, The Piano Guys, Yo-Yo Ma et le Silk Road Ensemble. Les BOF sont très présentes chez Sony Music Masterworks – The Artist, Batman, Man of Steel, Harry Potter… L’activité catalogue y est aussi très primordiale, avec une offre d’une grande richesse, dynamisée principalement par la réunion des deux grands labels américains centenaires, RCA et Columbia. Entre de nombreux autres, citons les fonds des artistes comme Glenn Gould, Arthur Rubinstein, Isaac Stern ou Jasha Heifetz, Leontyne Price, Yo-Yo Ma, Montserrat Caballé ou Leonard Bernstein. Enfin, des concepts de compilations ouvrent le classique à un plus large public, particulièrement le best-seller du marché depuis 2008 : « Je n’aime pas le classique, mais ça j’aime bien ! » et sa déclinaison au concert avec Gaspard Proust.